La reproduction

Le tout petit bidon de Jaimie au tout début de la grossesse.

 

La reproduction chez le chihuahua :

diverses photos dispo ci-dessus ou tout en bas du chapitre!

 

Elle commence dès qu’un ovule et un spermatozoïde s’unissent. C’est la fécondation. Elle se produit dans les trompes (ou oviductes). Au bout d’une semaine, les embryons migrent des trompes vers les cornes utérines. Les embryons s’immobilisent ensuite en regard d’une glande utérine.

cornesutrinesrp0.gif

Les embryons s’implantent vers le 16 ème jour. C’est la nidation, et ils vont alors commencer à se développer. Cette phase d’embryogenèse verra se former ou s’ébaucher les organes du chiot. Par exemple, le palais est soudé à 33 jours, et la différenciation des doigts est faite à 35 jours

Cette phase est importante car tout manquement ne sera pas rattrapé ensuite. Par exemple, si la fermeture du palais n’est pas faite à la fin de cette phase, elle ne se fera plus ensuite et le chiot naîtra avec une anomalie appelée *la fente palatine*. (Anomalie de la fermeture du palais.)

A la fin de l’embryogenèse, les futurs chiots ont un poids très faible, mais tous les organes sont ébauchés. L’embryon devient fœtus, dès lors c’est la phase de croissance pondérale, plus du ¾ du poids des chiots est acquis par le fœtus après le 40ème jour de gestation. (C’est la raison pour laquelle nous ne voyions presque pas le *bidon* de la petite maman avant le 40ème jour, (mais vous verrai certainement un changement de la taille des tétines, si mademoiselle chihuahua est gestante.)

Ci-dessus c'est Jaimie au tout début de sa grossesse... Et voilà son tout petit bidon ou les chiots grandissent. Belle expérience de voir le corps de sa chienne changer pour devenir maman. Soyez patient, car on ne voit pas très vite le changement, les chiots sont très petits.

 

Les étapes de la gestation :

J + 2 à J + 18 c’est la période de l’embryoblaste, ou période de vie libre. L’œuf migre le long des cornes utérines jusqu’à son site d’attachement. Les œufs se répartissent de manière homogène entre les 2 cornes utérines. Ils ont une forme elliptique de 2,5mm de longs.

 

j15sc7.gif

j16mx1.gif

 

 

Le chemin de la vie :

nidationfs4.gif

 

De J + 19 à J + 35 : la période embryonnaire :

Elle commence dès l’implantation dans l’utérus et dure jusqu’à ce que l’embryon ait acquis ses caractères externes de son espèce. Il devient alors un fœtus.

J + 25

L’embryon mesure 14mm. Sont formés : les conduits auditifs, les yeux, les bourgeons des 4 membres, la lame dentaire.

j20pe7.gif

 J + 30

L’embryon mesure 19mm. Les paupières et les oreilles externes sont formées, ainsi que les poils tactiles sur le museau et les sourcils. Les doigts des membres thoraciques sont distincts

J + 33

L’embryon mesure 29mm. La minéralisation osseuse se poursuit. Les lames palatines fusionnent. Les doigts sont visibles sur les membres postérieurs. L’embryon a alors acquis les caractères externes de son espèce.

J + 35

Les ampoules utérines mesurent 43 x 74mm. Les paupières ferment les yeux. La détermination externe du sexe est possible.

J + 38

Le fœtus mesure 47mm. Ossification de la 1ère côte.

J + 43

Le fœtus mesure 76mm. Ossification des dernières vertèbres caudales.

J + 45

Le fœtus mesure 86mm. Des marques de couleur apparaissent. Les poils poussent.

j45xf2.gif


Les hormones de la gestation :

 

La progestérone :

Elle maintient la gestation. Ce sont les corps jaunes ovariens qui sécrètent cette hormone durant toute la gestation.

La progestérone est toujours sécrétée pendant env. 2 mois, que la chienne soit gestante ou non, et la seule différence c’est un effondrement de celle-ci en fin de gestation, ce qui a pour effet de déclencher la mise bas. Si par malheur un effondrement du taux de progestérone surviendrait à un autre moment de la gestation il pourrait provoquer un avortement. C’est l’insuffisance lutéale. 

La relaxine :

Le placenta dans lequel le chiot se développe a de multiples rôles : nourricier, protection, mais aussi hormonal. Le placenta sécrète une hormone, la relaxine, qui a une action sur les muscles et les ligaments de la chienne en les assouplissants. Ce qui permet au bassin de se dilater et de laisser le passage aux chiots. 

La relaxine est la seule hormone réellement spécifique de la gestation chez la chienne. Le dosage de la relaxine est un test sûr pour diagnostiquer une gestation. Ce test sanguin est de plus en plus fréquemment disponible chez les vétérinaires et est une bonne alternative à l’échographie. La relaxine qui est sécrétée par le placenta, sa présence dans le flux sanguin est une preuve de leur existence et donc que la chienne est gestante.

On peut la détecter dès le 20ème jour, mais pour être plus prudent il vous faudra attendre le 25ème jour pour utiliser le test. Le taux plasmatique de la relaxine augmente régulièrement jusqu’au 45ème jour (+/- 5 jours) de gestation, pour décroître par la suite. 

L'échographie:

Elle peut être pratiquée vers la fin du 1er mois de gestation. L'échographie permet d'obtenir une information qu'aucune autre technique (dosage de la relaxine par exemple) ne peut proposer: vérifier en temps réel la viabilité des chiots à naître.  

La radiographie:

Le squelette des chiots commence à s'ossifier à partir du 45ème jour et devient visible à la radiographie vers le 50ème jour. La radiographie ne permet donc pas un diagnostic précoce de la gestation. Par contre, elle permet de connaître le nombre exact de chiots que porte la mère. Radiographie à 54 jours voir 56.

Pour Kitty et Chanelle, la radio a été faite au 56 ème jour. Si vous regardez de près votre radio vous pourrez voir des petites colonnes vertebrales, de petites têtes. (Des petits squelettes.)

Modifications cliniques et comportementales:

Peu, et même pas, de modifications sont visibles chez la chienne au cours des premières semaines. La nidation a lieu au 16 ème jour après l'ovulation. C'est seulement à partir de ce moment-là qu'ils vont commencer à se développer. Le réel développement en poids ne se faisant qu'après le 40ème jour.

Altération du comportement:

La gestation peut toutefois entraîner des changements dans le comportement de la chienne. A peine perceptibles pour qui ne connaît pas la chienne, ils n'en demeurent pas moins parfaitement identifiables pour le maître de celle-ci. Outre les changements d'appétit, souvent en diminution vers 2 ou 3 semaines, mais tout aussi souvent en augmentation parfois sensible. La chienne peut devenir capricieuse, plus calme et nonchalante, ou plus câline.

Examen de la vulve:

Très dilatée en début d'œstrus, la vulve commence à diminuer de taille au moment de l'ovulation pour retrouver ensuite une taille normale à la fin des chaleurs si la chienne n'a pas été fécondée. Fréquemment, chez la chienne gestante, la vulve reste légèrement dilatée. Vers 1 mois de gestation, certaines femelles peuvent également présenter un écoulement blanchâtre ou translucide à la commissure vulvaire pendant quelques jours. Il ne faut pas s'en inquiéter, au contraire même. Certains éleveurs se fient à cette observation pour identifier la gestation de leurs chiennes.

Développement des tétines:

Leur développement est perceptible dès la 4ème semaine chez une chienne primipare (dont c'est la première portée). Pour les chiennes ayant déjà porté, il faut attendre les 2 dernières semaines de la gestation pour que le développement des tétines soit visible. Les tétines sont développées et déjà gonflées de lait.

Distention progressive du ventre:

Vers 25 ou 30 jours, on peut commencer à voir un élargissement du ventre en arrière des côtes. Si la portée est peu nombreuse, le changement sera peu, ou pas visible. Si elle est nombreuse, l'élargissement sera visible dès la 4ème semaine. La distension est plus marquée chez les chiennes qui ont déjà porté en raison de la laxité plus grande des tissus de la paroi abdominale. Au cours des dernières semaines de gestation, l'utérus descend dans la cavité abdominale et devient palpable. 

Durée de la gestation:

La gestation chez la chienne est de 63 jours en moyenne et est pratiquement identique en durée quel que soit la race. Toutefois la durée apparente peut varier entre 56 et plus de 70 jours. Il s'agit de l'intervalle de temps entre l'accouplement et la mise bas. L'éleveur commençant généralement à compter les jours depuis le moment de la saillie.

De nombreuses chiennes acceptent le mâle avant l'ovulation et peuvent donc être saillies trop tôt. La durée de vie des spermatozoïdes dans l'utérus peut-être très longue, jusqu'à une semaine. Ce qui, dans l'absolu, veut dire qu'une chienne peut fort bien être saillie à un moment T et n'être réellement fécondée qu'à T+7, soit 7 jours plus tard. A l'inverse, une portée trop nombreuse et à l'étroit dans un utérus distendu peut déclencher un accouchement plus tôt que prévu.

Au cours du 2ème mois, la gestation devient évidente. Les mamelles grossissent réellement. Le lait apparaît 8 à 10 jours avant la mise bas, toutefois, chez les primipares, la montée de lait est souvent plus tardive dans les jours, ou même les heures qui précèdent la mise bas. La future mère prend du poids au cours des 3 dernières semaines de la gestation. C'est durant cette période que les fœtus connaissent une phase de développement pondéral intense. 

 

Alimentation de la chienne gestante:

L'appétit augmente à partir de la fin du 1er mois. La chienne doit fournir aux chiots, 1 à 4 en moyenne chez le chihuahua mais parfois 6 ou 7, tout ce qui sera nécessaire pour former les os, muscles, nerfs....

Il est donc nécessaire de donner à la mère une alimentation riche en vitamines et minéraux afin qu'elle puisse transmettre à ses petits tout ce dont ils auront besoin pour leur développement. Une alimentation riche ne veut pas dire alimentation abondante mais qui serait de piètre qualité. Nourrir la chienne avec des croquettes élaborées par des professionnels de l'élevage canin lui assurera une alimentation équilibrée et ne nécessitera pas de supplémentation durant la gestation.

Au cours du 2ème mois on peut toutefois augmenter légèrement la ration si manifestement la portée s'annonce conséquente. Généralement, sans augmenter la quantité, on donne des croquettes plus riches. Soit des croquettes pour chiots, soit des croquettes spécifiques pour la gestation. Les grandes marques d'aliments pour chiens proposent souvent toute une gamme de croquettes afin de répondre à toutes les situations de la vie des chiens. En fin de gestation, l'encombrement lié aux fœtus peut limiter le volume de l'estomac, et donc les quantités ingérées par la femelle. Ce qui justifie de fractionner la ration journalière, tout en recourant à un aliment concentré en énergie.

Que l’aventure soit belle ! Kitty, Chanelle et Tallinn ont fait de très beaux bébés, bravo!  

2x le jolis bidons de Kitty! (2 grossesse différentes)

Les 3 bébés de Chanelle!

Le gros bidou de Tallinn avec 5 bébés!

Le bidon de Jaimie a 47 jours! (Elle a fait 3 jolis bébés!)

10 votes. Moyenne 4.90 sur 5.

Commentaires (3)

1. DELANNOY ORTHOLAN mercredi, 18 november 2015

Bonjour,

Je voulais vous remercier pour vos explications qui m'ont beaucoup appris je les trouve claires , précises et synthétiques.

Véronique

Ajouter un commentaire